Vous êtes ici : Accueil Infrastructures Les aménagements externes et internes Inspecter et entretenir vos aménagements

Inspecter et entretenir vos aménagements

Actions sur le document
Un atout pour maintenir la qualité des lieux

 

 

L'importance d'inspecter et d'entretenir régulièrement les aménagements internes et externes de votre gîte ou chambre d'hôtes n'est plus à démontrer et revêt une grande importance pour le maintien de la qualité des lieux et pour la satisfaction de vos hôtes.

 

Concrètement

 

La Fédération des Gîtes de Wallonie souhaite travailler autour de cette thématique en vous encourageant à prendre le temps de faire un constat de la situation de votre hébergement afin de remédier aux éventuelles faiblesses détectées. Depuis sa création, votre hébergement a certainement évolué et on ne se rend pas toujours bien compte des implications des changements effectués ou des effets d'usure au cours des années. Modifications qui peuvent s'avérer néfastes pour le bien-être de vos hôtes et causer des désagréments qui entacheront leur séjour.

Deux étapes essentielles sont à prendre en considération pour passer à l'action: l'inspection de l'hébergement et, ensuite, l'entretien des lieux.

 

L'inspection...ou comment être prévoyant!

Nous ne pouvons que vous conseiller d'être pro actif et d'anticiper les mauvaises surprises en procédant à l'inspection de vos aménagements. Il est inutile d'attendre qu'il soit trop tard pour agir, cela serait sans aucun doute regrettable à tout point de vue.

Il y a donc des questions essentielles à se poser et des vérifications à faire tant au niveau des éléments généraux tels que la conformité à la grille de critères qu'au niveau de l'état des aménagements intérieurs et extérieurs.

  1. Il est tout d'abord conseillé de se poser certaines QUESTIONS qui vous permettront de vérifier les adéquations entre la situation initiale (lors du début de votre activité) et la situation actuelle en matière de normes légales mais également concernant les spécificités d'accueil de votre hébergement.

    • Votre hébergement est-il toujours en conformité avec la législation?
    Votre hébergement est-il toujours conforme à la grille de critères en vigueur au moment où vous inspectez vos aménagements? Votre autorisation de sécurité incendie est-elle toujours valide? Avez-vous fait la vérification annuelle des extincteurs? Vos installations électriques sont-elles toujours conformes et en état de fonctionnement? Faites-vous la vérification de ces dernières tous les 7 ans au minimum? Quelle est la capacité autorisée et est-elle toujours d'actualité?

    • Votre hébergement est-il toujours en conformité avec vos spécificités d'accueil?
    Vous avez peut-être opté pour un accueil adapté à certains publics tels que les personnes à mobilité réduite, les cyclistes, les cavaliers, les familles avec enfants en bas âge, les personnes allergiques, etc. Cet accueil spécifique requiert bien entendu des équipements adaptés. Sont-ils toujours en bon état et appropriés par rapport aux critères? Les éventuels autres aménagements réalisés ne portent-ils pas préjudice à l'accueil de votre public cible?



  2. Ensuite, passez à la VERIFICATION proprement dite.

  • Il est important de vérifier régulièrement l'état des aménagements intérieurs et extérieurs de votre hébergement. Un état des lieux approfondi et annuel est vivement encouragé.
  • Il est conseillé de passer du temps dans votre hébergement et de le "VIVRE" en y logeant afin de vous forger une idée concrète, réaliste et précise des atouts et faiblesses de l'infrastructure.Cela peut s'avérer très utile et vous révéler certains manquements et vices cachés (exemple: vous constaterez peut-être l'absence d'ustensiles de cuisine de base, vous vous rendrez compte qu'il est judicieux de changer votre literie et que votre dos se souviendra longtemps de cette mauvaise nuit ou qu'il est grand temps de décalcariser le pommeau de douche...).
  • Etablir un tableau permettant le relevé de tous les points à inspecter et à entretenir dans votre gîte ou chambre d'hôtes et, ainsi, de disposer d'un listing le plus complet possible pour l'état des lieux.
    Ce tableau vous permettra de lister les éléments à contrôler tels que, par exemple, les commodités des chambres d'hôtes en matière de literie, sanitaire, mobilier de rangement ou, pour un gîte, la pièce de séjour et ses facilités, la cuisine ou l'état général du bâtiment.

 

Un tableur "check list", reprenant les postes à contrôler régulièrement, est disponible à la Fédération des Gîtes de Wallonie pour vous aider à ne rien oublier. Vous pouvez également l'adapter et le compléter en fonction de votre infrastructure.

 

L'entretien... ou comment préserver votre bien!

 

Nous nous devons de rappeler que la notion d'entretien est bien plus large que le simple nettoyage qui nous vient directement à l'esprit, il s'agit de maintenance du bâtiment. L'entretien périodique se révèle très avantageux à long terme et est essentiel afin de préserver les lieux de l'usure ou des dégâts en tout genre et, ainsi, de proposer un hébergement irréprochable qui donne l'impression aux locataires d'être les premiers occupants.

Un entretien inexistant ou insuffisant est à l'origine de la majorité des détériorations de l'hébergement qui causent des préjudices matériels, certes, mais également financiers qui peuvent s'avérer très coûteux.

Donc,  lorsque vous vous serez posé les bonnes questions et que vous aurez procédé à la vérification des lieux (cf. tableur "check list"), votre côté prévoyant sera récompensé par l'identification des faiblesses de l'hébergement et vous pourrez ainsi passer à l'action.

Outre le nettoyage proprement dit, très important lui aussi, voici quelques exemples de travaux d'entretien auxquels vous serez certainement confrontés un jour où l'autre:

  • Les petites réparations telles que remplacer une ampoule, purger un radiateur, changer une prise électrique, etc.
  • Les finitions et rafraichissements tels que des retouches de peinture, la tonte de la pelouse et la taille des haies et buissons, etc.
  • Les réparations plus conséquentes telles que de nouvelles gouttières, le remplacement du carrelage, la réfection de la toiture, etc.

 

Il est certain qu'être propriétaire d'un gîte ou d'une chambre d'hôtes implique d'être relativement "débrouillard" en matière de "bricolage" mais cela ne signifie pas que vous devez être capable d'entreprendre tous les travaux d'entretien requis. Dans certains cas, il est en effet préférable de faire appel à un homme de métier, et ce, afin d'éviter toute intervention présentant des risques pour vous même ou qui ne ferait qu'empirer les dommages existants que vous ne pourriez maîtriser. Donc, n'hésitez pas à faire le bilan de vos capacités en la matière et à identifier les personnes ressources qui pourraient vous être d'une grande utilité!

 

Documents et liens utiles

  • Le tableur "Chek list" des postes à contrôler est disponible pour les membres de la Fédération des Gîtes de Wallonie: sur demande ou dans la zone membre du site www.gitesdewallonie.be

 

 

Sources, Références

  • Publication "J'entretiens ma Maison, 101 conseils pratiques et utiles pour l'entretien de votre maison!", Thomas et Piron, 1993.
  • Document "Fiche métier de l'IFPME", IFAPME, 2011

 

 

 

"Les informations diffusées sur ce site sont données à titre purement indicatif et leurs exactitudes doivent impérativement être vérifiées par celui qui a l'intention d'en faire un usage quelconque. La Fédération des Gîtes de Wallonie décline toute responsabilité (contractuelle ou aquilienne) en cas de dommage subi par un utilisateur suite à la diffusion d’informations malencontreusement erronées, même résultant d’une faute lourde".